Christiane Passevant
Jeune bergère de Delphine Détrie
27 février 2019
Article mis en ligne le 25 février 2019

par C.P.

Jeune bergère
Film documentaire de Delphine Détrie (27 février)

Une belle histoire que celle de Stéphanie qui décide un jour de quitter Paris et la grisaille, avec son fils, de changer carrément de vie et de devenir bergère. C’est le terme qui lui convient pour décrire son métier, ou plutôt un style vie, la réalisation de son rêve d’être près de la nature. Installée en Normandie, au cœur des prés salés du Cotentin, elle apprend à s’occuper des moutons, à suivre les saisons et le rythme des marées, mais aussi à résister à ceux qui voient dans cette parisienne une intruse presque. Parce qu’il n’est pas simple de s’installer sur un nouveau territoire quand on est une femme et une mère célibataire.

« L’envie de faire ce film s’est imposée comme une évidence [explique la réalisatrice]. J’avais noué avec Stéphanie une relation de confiance lors d’un premier tournage pour la télévision. J’avais envie de connaître la suite de son histoire, nous sommes donc restées en contact. Le jour où elle m’a expliqué que tout ce qu’elle avait construit ces dernières années risquait de disparaître, il ne m’a fallu que vingt-quatre heures pour lui dire que j’avais envie de réaliser un long métrage avec elle. […]
Je voulais raconter la menace provenant des règles administratives, qui veulent qu’une jeune agricultrice subventionnée fasse entrer la vie de son exploitation dans une équation mathématique. Je souhaitais surtout mettre en lumière cette femme en quête de liberté, qui lutte pour s’inventer une vie qui lui ressemble, loin de ce qu’on a voulu pour elle. »
Un film documentaire ? Une aventure humaine à voir !

Jeune bergère de Delphine Détrie en salles le 27 février.