DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Serge Utgé-Royo
Valse lente du retour
Photos C. Passevant
Article mis en ligne le 7 octobre 2012
dernière modification le 1er octobre 2012

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Je n’avais pas revu Paris depuis longtemps

Et je marchais dans la cohue des boulevards,

Tout étourdi par les voitures et les gens.

Mes souvenirs se déclinaient dans le brouillard...

Sur une place, au beau milieu de mon quartier,

Le petit square semblait m’attendre patiemment.

J’étais ému, j’étais petit, j’allais pleurer...

Et des chansons coulaient à l’envers du couchant.

Valse lente du retour...

Longues notes effacées ;

Une enfance à contre-jour

Et les vagues du passé.

Mais les maisons qui se dressaient sur l’avenue,

Les jardinets, les boutiquiers, les musiciens...

Dans un soupir, l’ancien village a disparu :

D’autres vivants, d’autres cités, d’autres refrains...

Tout doucement, je prends la rue de mon école ;

Il n’y a plus le gros agent au bâton blanc...

Où sont les murs où je gravais mes idées folles ?

Où est la craie, où va la vie, d’où vient le vent ?
...

Mais sous le ciel, au fond des cours en noir et gris,

La ville va tranquillement me retenir...

Et dans la foule continue, avec le bruit,

Souffle la vie, malgré la pluie de l’avenir.

Et je reprends le chemin bleu des écoliers ;

La nuit descend et sa lumière m’éblouit...

Devant mes yeux, le petit square est inondé ;

La Lune est là, un peu pour moi, et me sourit...

Valse lente du retour...

Longues notes effacées ;

Une enfance à contre-jour

Et les vagues du passé.

P.S. :

Ce texte est une des chansons du nouvel album de Serge Utgé-Royo, l’Espoir têtu.

Dans la même rubrique

« Rentrez doucement ! »
le 7 octobre 2012
Portraits de voix
le 7 octobre 2012
L’Attente
le 7 octobre 2012
Dans le ravin
le 7 octobre 2012

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4