DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Photos Christiane Passevant
La Nueve
Mise en scène par Armand Gatti
Article mis en ligne le 1er juillet 2014
dernière modification le 29 juin 2014

par C.P.
Imprimer logo imprimer

La Nueve sera jouée le samedi 23 août à 20 heures à La Parole errante

(9 Rue François Debergue, 93100 Montreuil, métro Croix de Chavaux)

et

samedi 6 septembre au cinéma La Clef

(34 rue Daubenton, 75005 Paris, métro Censier Daubenton)

Distribution :

Serge Utgé-Royo (German Arrue)

Daniel Pinos (Daniel Hernandez)

Juan Chica (Rafael Gomez)

Hugo (Manuel Lozano)

Frank Mintz (Fermin Pujol)

Bernard (Luis Royo)

Dans la 9ème compagnie, nous nous commandions nous-mêmes
(German Arrue)

"On est arrivés sans grands problèmes jusqu’aux environs de Paris. Pendant qu’on affrontait les Allemands, dans les alentours, Leclerc est arrivé en demandant à joindre Dronne. Je suis allé le chercher et, une fois arrivé, le général lui a dit qu’il devait filer avec la compagnie vers Paris ; il fallait arriver cette même nuit. Je n’avais jamais été à Paris.

On a atteint rapidement l’Hôtel de Ville et on s’est installés autour, face aux quais de la Seine et à tous les endroits stratégiques. Tout de suite, les maquisards de la Résistance sont arrivés ; ils montaient avec nous, dans nos voitures, et nous dirigeaient là où se trouvaient les Allemands.

[…] Le jour suivant, tôt, on a nettoyé toute la zone, libéré la rue des Archives, où se trouvaient encore des forces allemandes, et on s’est dirigés ensuite vers la place de la République où se trouvait une caserne encore occupée par une grande quantité d’Allemands. Après des affrontements durs, on est repartis avec plus de 300 prisonniers.

Là, on a dû être très fermes, parce que beaucoup de civils qui les insultaient voulaient aussi leur prendre leurs bottes et leurs vêtements. On ne les a pas laissé faire : ça ne nous plaisait pas, ça n’était pas digne. Après toute la misère qu’on avait subie pour arriver jusque-là, et une fois que tous ces gens étaient libres, ils n’avaient pas à prendre les bottes des prisonniers. Nous, sur le front, oui : on leur enlevait montres, bagues, stylos à plume et des choses comme ça, avant de les refiler aux Américains, qui étaient très contents et nous donnaient beaucoup de choses en échange, parce qu’ils pouvaient dire qu’ils avaient fait eux-mêmes des prisonniers..."

(Interview réalisée par Evelyn Mesquida)

Pour l’ensemble du programme :

http://24-aout-1944.org/?Programme-des-manifestation-de

site de l’association :

http://24-aout-1944.org/

Premières répétitions de la représentation mise en scène par Armand Gatti.

Étaient présent-es Armand Gatti, Jean-Marc Luneau, Stéphane Gatti, Evelyn Mesquida, Serge Utgé-Royo, Daniel Pinos, Frank Mintz, Juan Chica Ventura, Bernard Fulano, Hugo, Hélène Chatelain, Cristine Hudin…



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4