DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Les Héritiers du Milieu, au cœur du grand banditisme - de la Corse à Paris
Thierry Colombié (La Martinière)
Article mis en ligne le 31 décembre 2013
dernière modification le 10 décembre 2013

par C.P.
Imprimer logo imprimer

« En France, la tradition, c’est de ne pas parler des choses qui fâchent,
de faire le dos rond en attendant que la tempête, médiatique, se calme. Vous verrez, dans un mois, on aura oublié l’assassinat d’un auxiliaire
de justice comme on a oublié celui d’un préfet ou d’élus. Et tout recommencera » [1]

Quatre chapitres et quatre histoires qui s’entrecroisent et révèlent le vrai visage du crime organisé français.

« La cavale du caïd du grand banditisme Karim Maloum, racontée en exclusivité dans le premier chapitre, m’a donné l’occasion de recueillir le témoignage d’autres membres du crime organisé et de reprendre la chronologie des dernières affaires, de la Corse à Paris, en passant par Marseille ou Panama-City, depuis le début des années 2000.

Cercles de jeu, clientélisme politique, machines à sous clandestines,
rackets, assassinats d’élus et d’éminents gangsters, trafic de stupéfiants, escroqueries à la tva sans oublier les affaires légales, les marchés publics,
les conflits d’intérêts et la guerre des services de police ou plutôt des vifs conflits qui opposent depuis longtemps des policiers et leurs séides de tout bord : ici tout est vrai, rien n’a été inventé.

En France, quand la réalité dépasse la fiction, une seule loi s’applique : celle du silence. Jusqu’au “niveau des plus hautes instances”, comme le précise l’un des protagonistes de l’affaire de la SMS, une entreprise de sécurité corse dont les principaux dirigeants ont été purement et simplement… assassinés.

Le crime organisé est arrivé à son principal objectif : faire les poches des
« caves », des profanes, sans que ces derniers s’en aperçoivent et,
surtout, en soient scandalisés. Aujourd’hui, les "beaux voyous", dont certains n’ont jamais porté un flingue sur eux, sont des traders à la
tête de firmes trafiquantes qui, pour l’essentiel, blanchissent l’argent sale des autres trafiquants. En moins de vingt ans, ils se sont placés au centre d’un jeu de pouvoir longtemps aux mains des mafias russe et italiennes : jeu, divertissement, sport, contrebande…

Les Héritiers du Milieu est un document qui n’a qu’un seul objectif : démystifier les représentations sur le dit grand banditisme et rendre
compte de la puissance financière et militaire du Milieu français.

Le b-a.ba du business est simple : sans blanchiment, pas de trafics ;
sans corruption, pas de crime organisé. Deux autres lois qui, associées à celle du silence, nourissent un monde parallèle où tout se vend et tout s’achète, même les discours les plus vertueux. Là où le vice est roi. »

Notes :

[1Thierry Colombié, entretien dans Ouest-France, le 20 octobre 2012, suite à l’assassinat de l’avocat Antoine Sollacaro à Ajaccio.

P.S. :

http://www.thierry-colombie.fr/page.php?64

Thierry Colombié est spécialiste du crime organisé en France, économiste, écrivain, chercheur indépendant et scénariste.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4