DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Nestor Potkine
De la chambre d’écho au coup d’État
Article mis en ligne le 31 décembre 2013
dernière modification le 9 octobre 2013

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Je suis fier d’avoir pour ami un ancien juge aux armées. Officier américain, fils d’officiers, père d’officiers, il vote pour les républicains. Fréquentation douteuse ? En apparence. En réalité, il risque sa peau heure par heure, jour après jour, pour défendre la liberté. Ah… je sens qu’on me réclame des explications. Mikey Weinstein a fondé la « Military Religious Freedom Foundation ». La MRFF défend la séparation de l’Église et de l’État au sein de l’armée étatsunienne. Cette séparation est menacée par un prosélytisme massif et constant de la part des officiers fondamentalistes protestants.

Quand les fanatiques se plaignent des hyper-fanatiques

Ces officiers « dominionistes » (les Dominionistes réclament et prédisent
le « Dominion », l’État chrétien ) abusent de leur grade pour forcer les autres soldats et officiers à se convertir. La preuve, la MRFF compte plus
de 20 000 clients. Des clients ? Oui, des militaires étatsuniens rétifs à
la conversion. Ils ne peuvent compter que sur la MRFF pour protester.
96 % de ces « clients » sont chrétiens. Mieux, bon nombre appartiennent aux Evangelicals. En termes franco-catholiques, c’est comme si des
officiers français appartenant à l’Opus Dei abusaient de leur grade pour contraindre leurs subordonnés, même les charismatiques, à plier le genou devant Saint Escriva Balaguer. Mikey Weinstein, qui est juif, a découvert le problème quand son fils a subi force attaques antisémites à l’équivalent américain de l’École de l’Air. Dans les années 1990… pas les années 1940. Mikey Weinstein, brillant juriste et fin connaisseur de la chose militaire,
a infligé aux Dominionistes de sérieuses défaites. A quel prix ? Menaces
de mort constantes, contre lui-même, sa femme, ses enfants. Des
menaces de mort qui émanent de membres des forces spéciales américaines, des paras, des Marines. L’adresse de Weinstein est à
présent inconnue, il n’aime pas trouver chaque matin sur son seuil
des étrons, des animaux égorgés, des cartouches… Il a par ailleurs fait faillite en finançant les débuts de la MRFF.

De l’inconvénient de vivre dans une chambre d’écho

Je travaille comme guide touristique. Spécialisé dans les Étatsuniens.
Depuis 23 ans. L’ignorance abyssale, consternante de beaucoup de mes clients va très au-delà de ce que l’on imagine. On m’a posé des DIZAINES
de fois la question : « Louis XIV ? Ah oui. Et votre roi actuel, comment s’appelle-t-il ? » L’ignorance de la plupart des partisans du Tea Party ou
des Evangelicals est de cet ordre. Hélas, leur connaissance des technologies militaires et leur puissance financière sont bien meilleures. Ce qui leur permet de vivre dans une chambre d’écho. Un univers où ne pénètre qu’une seule idéologie, mais où la réalité, elle, n’entre jamais.
Fox News, Rush Limbaugh, Glenn Beck : des noms que certaines
lectrices reconnaîtront. En comparaison de Glenn Beck ou de Fox News, Présent, Minute ou Rivarol rayonnent d’objectivité et de réalisme.

Pour ces fous, le musulman Obama, né au Kenya, n’a lancé son projet
d’« Obamacare » que pour accoutumer les Étatsuniens au socialisme.
Pour Glenn Beck, l’ONU est contrôlée par les Juifs, aux ordres des
Illuminati, qui obéissent aux Jésuites. Si, si, les véritables maîtres du monde sont les Jésuites. Au sein de cette chambre d’écho — au minimum 30/40 millions de personnes — la surenchère est la règle. Au point que très récemment, Rick Joyner, télévangéliste de son métier et se proclamant
« prophète » (quand les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites)
a prié Dieu que la loi martiale vienne bientôt empêcher l’Amérique de plonger dans l’islamo-socialisme. Il a ajouté : “I believe there are noble leaders in our military that love the republic and love everything we stand for. And they could seize the government.” « Je crois qu’il se trouve de nobles chefs dans notre armée qui aiment la république et qui aiment tout ce à quoi nous croyons. Et ils pourraient prendre le pouvoir. »

Au même moment, les amis politiques de Rick Joyner provoquaient le
« shutdown » fédéral. On attend avec curiosité qu’ils prennent publiquement position contre l’établissement d’une théocratie aux États-Unis.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4