DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Antonio Martin
Plus ça change et plus c’est la même chose
Article mis en ligne le 7 octobre 2012
dernière modification le 2 octobre 2012

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Samedi 25 août 2012, à 16 h 00, la Mairie de Paris a rendu les honneurs, place de l’Hôtel de Ville, aux « Républicains espagnols » de la colonne Dronne, libérateurs de Paris, autrement dit à la Neuvième Compagnie de la 2ième DB : La Nueve.

Commémoré en pratiquant l’interpellation de militants anarchistes et libertaires et leur rétention dans le commissariat du IXème Ardt, avenue de Friedland.

En effet parait-il, maintenant, l’on ne peut pas montrer, selon les policiers, les drapeaux noir et rouge et noir dans la rue. Il faut en faire la demande préalable en Préfecture trois jours avant. D’après les responsables de la Police sur place c’est « politique », alors qu’exhiber le drapeau de la République espagnole, d’après la Préfecture de Police, et selon les mêmes, de la Mairie de Paris ça ne l’est pas.

Silence radio de leur part lorsque nous leur avons dit que derrière les drapeaux de la République espagnole se planque le Parti Communiste espagnol.

L’ubuesque de l’affaire est que la plupart des soldats de la Nueve étaient des anarchistes et des anarchosyndicalistes, militants de la FAI et de la CNT.
Ubuesque aussi qu’ont été interpellés des enfants et des petits enfants de militants libertaires espagnols qui furent eux aussi interpellés et retenus dans les camps de retention d’Argèles, de Saint Cyprien et emprisonnés dans les camps de concentration nazis pour faits de résistance à l’occupant hitlérien et contre leurs collaborateurs français.

Nous avons senti comme un malaise chez quelques policiers devant l’absurdité de la situation.

Nous avons fait remarquer aux policiers que c’est à nous, les enfants et petits enfants des résistants libertaires espagnols que les officiels de la Mairie et de la Préfecture de Police auraient du demander l’autorisation de commémorer les faits d’armes de leurs parents et compagnons et non le contraire.

Plus ça change et plus c’est la même chose !

P.S. :



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4