DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Marion Inizan
Park de Sofia Exarchou (8 juillet 2020)
Article mis en ligne le 23 juin 2020
dernière modification le 5 juillet 2020

par C.P.
logo imprimer

Park
Film de Sofia Exarchou (8 juillet 2020)

avec Dimitris Kitsos, Dimitra Vlagopoulou, Thomas Bo Larsen

Rassemblés dans les ruines du village olympique d’Athènes, des adolescents occupent leurs journées avec des jeux tapageurs, dans un chahut permanent. Parmi eux, Anna et Dimitri qui vont bientôt former un couple. Ils explorent les attractions d’une station balnéaire avec une excitation juvénile et une joyeuse curiosité. Mais le temps passe, et le bonheur estival fait bientôt place à l’angoisse de l’automne…

Un premier film coup de poing d’une jeune réalisatrice grecque, Sofia Exarchou. Park est une plongée dans le quotidien de jeunes adolescents livrés à eux-mêmes dans les ruines de l’ancien site olympique athénien, métaphore d’une Europe en crise qui n’a plus rien à offrir à sa jeunesse. Au milieu de la bande, on suit plus particulièrement Anna et Dimitri, elle ancienne athlète éloignée de la compétition par une blessure et lui en quête d’un référent masculin.

Il y a d’abord ce lieu époustouflant, le village olympique d’Athènes, ses stades à l’abandon, ses piscines vides, ses vestiaires désertés. Les JO étaient porteurs de beaucoup d’espoirs pour le pays, ils marqueront le début de son effondrement. De quoi faire méditer les organisateurs des prochains JO parisiens…
Il y a ensuite l’énergie désespérée de cette jeunesse que Sofia Exarchou filme caméra à l’épaule. Les acteurs sont tous non professionnels et ont été sélectionnés à l’issue d’un long travail de casting. Des gueules, des corps qui s’affrontent, se défient, se frôlent. Le film a très peu de dialogues et laisse toute sa place à la chorégraphie, la violence des corps. Les scènes de groupes sont ponctuées de passages beaucoup plus intimistes recentrés sur un ou deux personnages.

Alors que les adultes sont aux abonnés absents, les adolescents vivent avec les chiens, en l’occurrence un pitbull étalon qu’ils accouplent avec d’autres chiens contre rémunération.
C’est l’été, Anna et Dimitri s’échappent du stade pour rejoindre une station balnéaire qui fait la joie des européens venus en vacances. Les plages athéniennes sont loin des images de carte postale, mais semblent leur offrir un peu de répit et de légèreté.

Sofia Exarchou offre un film acide et cru qui fait réfléchir sur l’Europe et ce que le continent offre à sa jeunesse, thème d’une urgence toujours plus actuelle.

Park de Sofia Exarchou au cinéma le 8 juillet.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2