DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
La Dernière vie de Simon de Léo Karman (5 février 2020)
Article mis en ligne le 11 février 2020

par C.P.
logo imprimer

La Dernière vie de Simon
Film de Léo Karman (5 février 2020)


Simon est orphelin. À 8 ans, il rêve de trouver une famille. C’est par le hasard d’une rencontre qu’il se lie d’amitié avec deux enfants de son âge, un frère et une sœur. Peu à peu Simon est accepté dans la famille, il a un secret qu’il partage avec ses amie.es : il peut se transformer et prendre l’apparence de la personne qu’il a touché. Or, un accident survient, qui change le court du récit et le fait basculer de la chronique intimiste au thriller fantastique…

Il était important, confie Léo Karman, que Simon soit un adolescent : « l’adolescence, c’est l’âge des paradoxes. on doute de soi, on se déteste, et en même temps, on aimerait bien s’affirmer... Mais comment se construire si on n’arrive jamais à être soi-même ? Simon, c’est cette dynamique-là : un ado persuadé qu’il doit être un autre pour qu’on l’aime, alors qu’il doit simplement trouver en lui assez d’assurance pour pouvoir aimer et être aimé. » La Dernière Vie de Simon parle aussi « d’amour sacrificiel […], une thématique qui touche essentiellement les ados. J’ai dû la traiter du haut de mes... 30 ans. »

Candeur, innocence et besoin d’affection caractérisent sans doute les premières impressions du film, qui n’exploite pas seulement le contexte fantastique du récit pour en faire le thème principal du film, bien que celui-ci soit très présent. Karman parle de la référence au film de Spielberg, E.T., qui « commence lui aussi dans une sphère intime (un alien dans une maison). On souhaitait que notre film épouse ce genre de trajectoire : un enfant qui a un secret qu’il dévoile à ses copains, une histoire intime que seuls les personnages principaux et les spectateurs partagent, avant que le monde entier, dans sa cruauté face à l’inconnu, ne menace ce fragile équilibre... Ce qui compte quand un film navigue entre les genres, c’est de ne jamais perdre les personnages. Je suis persuadé qu’on peut se permettre des changements de genre sans qu’une histoire ne perde de son unité tant que l’émotion reste la priorité absolue. »

La Dernière vie de Simon est un conte d’aujourd’hui et, « pour y arriver, la direction artistique et la lumière sont des alliés de taille... » comme d’ailleurs la bande son. Le film est ainsi une référence à la magie de l’enfance et à son humanité.

La Dernière vie de Simon de Léo Karman est actuellement au cinéma.


Dans la même rubrique

La Bonne épouse de Martin Provost (11 mars 2020)
le 9 mars 2020
Monsieur Deligny, vagabond efficace de Richard Copans (18 mars 2020)
le 9 mars 2020
L’ombre de Staline (Mr Jones) de Agnieszka Holland (18 mars 2020)
le 9 mars 2020
Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient. Femmes et cinéma
le 3 mars 2020
La Communion de Jan Komasa (4 mars 2020)
le 2 mars 2020
Monos de Alejandro Landes (4 mars 2020)
le 2 mars 2020
THEE WRECKERS TETRALOGY de Rosto (4 mars 2020)
le 2 mars 2020
Tout peut changer ! de Tom Donahue (19 février 2020)
le 18 février 2020
Entretien avec Amjad Abu Alala, réalisateur de Tu mourras à 20 ans
le 18 février 2020
La réouverture du théâtre de Suresnes Jean Vilar
le 17 février 2020
Sortilège de Ala Eddine Slim (19 février 2020)
le 17 février 2020
Lettre à Franco de Alejandro Amenabar (19 février 2020)
le 17 février 2020
Bébert et l’omnibus d’Yves Robert (copie restaurée - 19 février 2020)
le 17 février 2020
Des hommes. Film documentaire de Alice Odiot et Jean-Robert Viallet (19 février)
le 17 février 2020
Plogoff, des pierres contre des fusils. Film documentaire de Nicole Le Garrec (12 février 2020)
le 17 février 2020
Cancion sin nombre (Song without a name) de Melina León (18 mars 2020)
le 17 février 2020
Le capital au XXIème siècle. Film documentaire de Justin Pemberton et Thomas Piketty (18 mars 2020)
le 17 février 2020
Chut… ! de Alain Guillon et Philippe Worms (26 février 2020)
le 13 février 2020
Tu mourras à 20 ans de Amjad Abu Alala (12 février 2020)
le 11 février 2020
Un Soir en Toscane de Jacek Borcuch (5 février 2020)
le 11 février 2020

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2