DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
La Bonne réputation d’Alejandra Marquez Abella (16 octobre 2019)
Article mis en ligne le 7 novembre 2019

par C.P.
logo imprimer

La Bonne réputation
Film d’Alejandra Marquez Abella (16 octobre 2019)

La Bonne réputation est basé sur Las Niñas bien ("les filles bien nées"), un recueil de chroniques mondaines de Guadalupe Loaeza. On peut regretter la traduction de la Bonne éducation, car « les filles bien nées » cible parfaitement le personnage de Sofia, grande bourgeoise et monstre d’égoïsme, préoccupée uniquement de l’admiration et de l’envie qu’elle suscite chez les autres. Sa raison d’exister : être le centre des regards de la caste privilégiée mexicaine.

Alors, lorsque la crise économique frappe le pays et occupe les informations de manière récurrente, que son mari lui avoue sa ruine, elle se retranche d’abord dans un déni et continue à vaquer à ses occupations habituelles, faire les magasins, se rendre dans les salons de beauté, fréquenter le club de tennis, lieu de tous les ragots, les fêtes où chacune des femmes riches rivalise de futilité.

Chronique d’un déclin. Sofia fait tout ce qu’elle peut pour masquer la réalité, pas question d’avouer la ruine de sa famille, même quand les domestiques s’en vont, faute d’être payés, quand les magasins refusent sa carte de crédit et que, peu à peu, ses « amies » se détournent d’elle pour se rapprocher d’une nouvelle venue, issue de la classe populaire, mais dont le mari, parvenu notoire, dépense sans compter. Sofia se ferme à la réalité et à défaut d’une prise de conscience, elle est prête à sacrifier sa dignité, à voler… Tout en conservant les apparences bien évidemment.

La jeune femme, nouvelle coqueluche du groupe, lui fait d’ailleurs remarquer qu’elle a beau se démener et tenter donner le change sur son mode de vie, elle ne trompe personne : Sofia n’a plus les moyens et la supériorité de sa classe sociale. Il ne lui reste plus qu’à s’adapter et quelque peu mettre de côté son orgueil. Une interprétation remarquable pour un film sans concessions.

La Bonne réputation d’Alejandra Marquez Abella est sur les écrans depuis le 16 octobre 2019.


Dans la même rubrique

Pahokee. Une jeunesse américaine de Ivete Lucas et Patrick Bresnan (11 décembre 2019)
le 18 décembre 2019
Lillian d’Andreas Horwath (11 décembre 2019)
le 17 décembre 2019
Au Cœur du monde de Gabriel Martins et Maurilio Martins (18 décembre 2019)
le 17 décembre 2019
Jésus de Hiroshi Okuyama (25 décembre 2019)
le 4 décembre 2019
Benjamin de Simon Amstell (25 décembre 2019)
le 4 décembre 2019
Après la nuit de Marius Olteanu (18 décembre 2019)
le 4 décembre 2019
Un été à Changsha de Zu Feug (4 décembre 2019)
le 4 décembre 2019
Paroles de bandits. Film documentaire de Jean Boiron-Lajous (18 décembre 2019)
le 4 décembre 2019
Jeune Juliette de Anne Émond (11 décembre 2019)
le 4 décembre 2019
Un été à Changsha de Liu Yu Tian (4 décembre 2019 )
le 28 novembre 2019
Tenzo de Katsuya Tomita (27 novembre 2019)
le 27 novembre 2019
Les Enfants d’Isadora de Damien Manivel (20 novembre 2019)
le 27 novembre 2019
Les Éblouis de Sarah Suco (20 novembre 2019)
le 27 novembre 2019
In Fabric de Peter Strickland (20 novembre 2019)
le 27 novembre 2019
Noura rêve de Hinde Boujemaa (13 novembre 2019)
le 15 novembre 2019
In Fabric de Peter Strickland (20 novembre 2019)
le 15 novembre 2019
Knives and Skin de Jennifer Reeder (20 novembre 2019)
le 15 novembre 2019
Warrior women de Christina D. King et Elizabeth A. Castle (16 octobre 2019)
le 7 novembre 2019
Au bout du monde de Kiyoshi Kurosawa (23 octobre 2019)
le 3 novembre 2019
Braquer Poitiers de Claude Schmitz (23 octobre 2019)
le 3 novembre 2019

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2