DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Éloge des mères imparfaites de Romina Rinaldi (Sciences humaines éditions)
Article mis en ligne le 3 novembre 2019

par C.P.
logo imprimer

Éloge des mères imparfaites
Romina Rinaldi (éditions sciences humaines)

Enfin un livre qui permet de réfléchir sur la maternité et la parentalité sans donner de leçons.

La mère parfaite n’existe pas.

Les médias, les réseaux sociaux, la famille : tout et tout le monde autour du jeune parent lui explique comment bien élever son enfant... en se prétendant parfaitement informé et bienveillant, évidemment !
Après la naissance de sa fille, Romina Rinaldi, elle, a préféré se faire sa propre opinion. Prenant le temps de fouiller dans la littérature scientifique, elle a pris son courage à deux mains pour faire le point sur les grands sujets qui concernent
les nouveaux parents : l’accouchement, l’alimentation, le sommeil et les pleurs et enfin l’éducation.
Chaque expérience familiale est unique. Il n’y a pas UNE méthode éducative. LA mère parfaite n’existe pas, ne peut pas exister. Ce livre à la fois très objectif et très personnel vous le démontrera avec autant de rigueur que d’humour. Il vous aidera à trouver votre voie, et, surtout, à déculpabiliser...

Extrait :
Suis-je prête ?
C’est la question qui m’a réveillée à l’aube de mes 28 ans. Je venais d’accepter un poste à responsabilité dans un hôpital où l’on m’avait subtilement glissé lors de l’entretien la question de mon projet familial : « Vous n’allez pas nous claquer dans les doigts à cause d’un bébé, n’est-ce pas ? » J’avais poliment rétorqué que ce n’était pas au programme pour le moment.
Mais était-ce vraiment par politesse ? Je n’avais jamais été une « fille à bébés », de celles qui s’extasient devant les enfants des autres et sont déjà « bilingues en bébé » avant même que les leurs soient à l’état de projet : vous le saviez, vous, qu’il y a une différence entre un nid d’ange et une gigoteuse ?

J’entendais autour de moi des amies et des connaissances qui se posaient la même question : « Suis-je prête ? » Mais prête à quoi ? Apparemment, à abandonner certaines choses, donner de sa personne pour d’autres, aimer d’une façon qui nous est encore inconnue, le tout sans vraiment dormir... mais encore ?

Il fut un temps où être prête supposait d’être équipée physiologiquement (c’est-à-dire que tout ou presque soit en état de marche) et de trouver le mâle Alpha qui donnerait le coup de pouce à l’entreprise. Nous avons clairement modifié nos préoccupations depuis. J’ai fini par conclure qu’être prête, c’est avoir une relation de couple épanouie, un emploi stable et plaisant aux horaires relativement flexibles, une confiance inébranlable dans les capacités parentales de sa moitié et puis surtout, surtout, pouvoir entrer dans le costume de la mère parfaite.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2