DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Chambre 212 de Christophe Honoré (9 octobre 2019)
Article mis en ligne le 6 octobre 2019

par C.P.
logo imprimer

Chambre 212
Film de Christophe Honoré (9 octobre 2019)

À la suite d’une infidélité que découvre son compagnon, Maria se dit qu’après 20 ans de mariage, il serait bon de faire une pause et de réfléchir au sens d’une vie de couple. Elle part donc s’installer dans une chambre d’hôtel, la 212, juste en face son immeuble. La première impression est que le personnage de Maria se comporte plus comme un homme vis-à-vis de la consommation du sexe, du moins dans le rôle masculin classique qui est généralement attribué à ces derniers. Mais dans ce cas, Richard, n’est pas dans cette démarche et est plutôt choqué du détachement de Maria vis-à-vis de la situation et du fait qu’elle n’accorde aucune importance aux différentes relations sexuelles qu’elle vit avec de jeunes hommes. Ben quoi, c’est normal ! Après 20 ans de mariage !

Il voit cela d’un autre œil. Blessé par la légèreté de sa compagne, Richard rétorque ne jamais l’avoir trompée ! Maria, qui vient de quitter son amant étudiant, a croisé un jeune homme très sexy dans la rue, ne comprend absolument pas la dichotomie des attitudes à l’intérieur de son couple et tente de dédramatiser la situation. Richard s’enferme alors dans leur chambre tandis qu’elle décide de s’installer dans la chambre d’hôtel 212, qui plonge littéralement dans son appartement pour tenter de faire le point. Elle se demande quand même si quitter le domicile conjugal aussi rapidement était la bonne décision.

C’est alors que, à son insu, la chambre 212 se transforme en une « chambre d’hôtes », envahie par des personnages de sa vie qui s’arrogent le droit de parler à sa place, d’analyser sa vie et d’imposer des jugements. « Faisons comme si [explique Christophe « Honoré] une femme, Maria, avait une nuit la révélation qu’elle possède le don de voir combien les individus qui l’entourent sont toujours plus nombreux que ce qu’ils ne paraissent. Son mari Richard est aussi Richard son jeune fiancé, et Richard l’adolescent qu’elle n’a pas connu. Sa rivale Irène est aussi Irène le modèle de sa vie future. Son amant Asdrubal est à lui seul tous ses amants... Maria serait comme un astre fixe attirant autour d’elle des satellites qui ne cessent de se multiplier. Le récit suit les étapes empoisonnées de cette invasion, et construit en même temps avec Maria, l’antidote pour leur échapper. Faisons comme si une femme, Maria, faisait l’expérience de retrouver sa voix parmi toutes les voix qui l’encombrent. » Et plus Maria s’efforce de prendre de la distance et de réfléchir à sa vie, plus les protagonistes des différentes périodes de sa vie s’installent, s’incrustent même dans la chambre, celle-ci devenant le théâtre d’une comédie peu commune dans une ambiance alternant entre psychanalyse et humour. On pense évidemment à Woody Allen.

« Maria a traversé une rue, espérant prendre du recul, s’envisager de l’extérieur, avoir une vue plongeante sur son appartement, son mari, son mariage. Or la voilà confrontée non pas à la solitude, mais au groupe bruyant de ceux qui prétendent avoir souffert d’elle, de sa liberté, de ses désirs. Parmi eux, Maria se retrouve comme prisonnière de signes plus ou moins agressifs et qu’elle se doit d’interpréter. » S’ensuit une nuit des plus loufoques et des plus mouvementées… Assumer ses désirs, accepter ceux des « autres », un vrai casse-tête pour un « conte conjugal »… en labyrinthe.
Chambre 212 de Christophe Honoré sort le 9 octobre.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2