DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Yves, un film de Benoît Forgeard (26 juin 2019)
Article mis en ligne le 5 juillet 2019

par C.P.
logo imprimer

Installé chez sa grand-mère qui n’est plus, Jérem partage son temps entre parler à son chien et composer un album de rap sur son ordinateur. Le chien est super. La composition en revanche n’avance guère. C’est alors que débarque dans le pavillon de mémé une représentante de la start-up Digital Cool, qui persuade Jérem d’essayer Yves, un frigo intelligent nouvelle génération. C’est gratuit et ça va soi-disant changer sa vie. Tout d’abord réticent aux initiatives culinaires du frigo qui bouscule ses habitudes alimentaires — et en plus il raisonne —, Jérem finit par l’accepter, très encouragé par la représentante de la com qui, elle, fait ses tests clientèle/cobaye.
Et voilà qu’Yves — si, si, le frigo — se lâche et prend la direction de l’album rap de Jérem.

Le film de Benoît Forgeard surfe sur les tendances actuelles à propos de l’intelligence artificielle, mais avec de la dérision… La trouvaille, c’est le concours de l’eurovision avec des concurrent.es articles ménagers intelligents, l’aspirateur qui chante, la machine à laver qui a le rythme dans le tambour, le sèche-cheveux qui groove… Yves remporte le concours avec panache et un titre, Carrément rien à branler… Quand même !

Dans les années 1950, une nouvelle de science-fiction dont j’ai oublié le nom et l’auteur, mettait en scène un ordinateur, à qui l’on donnait le lieu, le genre, le nom des personnages et une idée de récit, et il vous concoctait, après avoir mouliné fissa, un manuscrit prêt à la publication. Ben, là, c’est la même chose, sauf qu’au lieu d’un ordi, Yves est un frigo et il pulse… Bon, après le film,
il est certain qu’on ne regardera plus son frigo de la même manière dans la cuisine.

Présenté à Cannes comme un « film déjanté », Yves sort en salles le 26 juin.


Dans la même rubrique

Rojo de Benjamin Naishtat (3 juillet 2019)
le 7 juillet 2019
Contre ton cœur, un film de Teresa Villaverde (19 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Dirty God, un film de Sacha Polak (19 juin 2019)
le 5 juillet 2019
So Long, My Son, film de Wang Xiaoshuai (3 juillet 2019)
le 5 juillet 2019
Anna, un jour de ZSofia Szilàgyl (19 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Ville Neuve, un film de Félix Dufour-Laperrière (26 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Bixa Travesty. Film documentaire de Claudia Priscilla et Kiko Goifman (26 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Buñuel. Après l’âge d’or de Salvador Simo (19 juin 2019)
le 1er juillet 2019
Un Havre de paix de Yona Rozenkier (12 juin 2019)
le 1er juillet 2019
Michael Cacoyanis… Le réveil grec : Trois films de Michael Cacoyanis, le Réveil du dimanche, la Fille en noir et Fin de crédit.
le 21 mai 2019
Meurs, monstre, meurs d’Alejandro Fadel (8 mai 2019)
le 13 mai 2019
Petra de Jaime Rosales (8 mai 2019)
le 13 mai 2019
Divorce à l’italienne de Pietro Germi (15 mai 2019)
le 13 mai 2019
Fugue d’Agnieszka Smoczynska (8 mai 2019)
le 13 mai 2019
Her Job de Nikos Labôt (1er mai 2019)
le 13 mai 2019
Lettre à Inger. Une histoire d’engagement de Lucia Castrillon (1er mai 2019)
le 8 mai 2019
Quand nous étions sorcières de Nietzchka Keene (8 mai 2019)
le 8 mai 2019
The Reports on Sarah & Saleem de Muayad Alayan (8 mai 2019)
le 6 mai 2019
Tremblements de Jayro Bustamante (1er mai 2019)
le 6 mai 2019
Dieu existe, son nom est Petrunya de Teona Strugar Mitevska (1er mai 2019)
le 6 mai 2019

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2