DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
68, mon père et les clous de Samuel Bigiaoui (1er mai 2019)
Article mis en ligne le 30 avril 2019

par C.P.
logo imprimer

68, mon père et les clous
Film de Samuel Bigiaoui (1er mai 2019)


68, mon père et les clous… Beau titre pour ce film à la fois drôle et touchant, ancré dans la réalité d’un quartier et construit autour de rencontres, de discussions philosophiques, d’anecdotes, de parcours de vie, de réflexions, de la vie tout court.

Il est parfois des films qui créent de jolies surprises, où l’on a envie de s’attarder, de le revoir, et c’est le cas du film de Samuel Bigiaoui. Un premier long métrage documentaire qui raconte la fin d’une époque ? Il faut espérer que non parce qu’un magasin de bricolage en plein quartier latin, c’est le rêve et la farfouille, une agora de quartier pendant 30 ans… En plus, on y discute, on y rigole, on y traîne — « Y manque plus qu’un canapé dans la boutique ! Vous devriez y penser » suggère Zorah à Jean… On peut même y marchander. Mais le magasin ferme, et c’est un peu la panique dans le quartier — « Vous nous quittez ? Mais qu’est-ce que je vais faire sans vous, moi ? » s’inquiète une habituée, parce que ce n’est plus une cliente, le magasin, on y vient pour le plaisir. Et, dans ces temps de frénésie pour les caisses automatiques — bonjour l’angoisse ! —, Bricomonge, c’est humain, un endroit accueillant où l’on va trouver des solutions. Une vraie caverne d’Ali Baba : « Sésame ouvres-toi ! »

68, mon père et les clous… Belle idée de film avant la liquidation totale ! Mais comment s’est créé ce magasin, ce domaine de trouvailles et de rencontres pour les bricoleurs et les bricoleuses, et aussi un terrain de jeux pour le réalisateur…

68, mon père et les clous sort en salles le mercredi 1er mai !
Étant donné le nombre de films proposés sur les écrans et la nature de ce type de film documentaire — indépendant, d’auteur, avec une économie restreinte, mais qui génère de la créativité et de la grâce —, 68, mon père et les clous ne restera sur les écrans des salles de cinéma que par le bouche à oreille, même si la presse lui offre déjà un bel accueil. Donc parlons-en…

P.S. :

Liste des salles dans lesquelles le film est projeté :

Paris - Reflet Médicis / Majestic Bastille (avec le 1er mai à 14h présentation du film et le samedi 4 mai 20h projection + débat)
Rennes - Cinéma l’Arvor (avec dimanche 5 mai 11h projection + débat)
Caen - Cinéma Lux (avec lundi 6 mai 20h projection + débat)
Montreuil - Cinéma Le Méliès (avec mardi 7 mai 20h projection + débat)
Bondy - André Malraux (le vendredi 24 mai 20h30 projection + débat)
Romainville - Trianon (le dimanche 26 mai 18h30 projection + débat)
Paris - Escorial (le dimanche 2 juin 11h00 projection + débat)
Nantes - Le Concorde
Rouen - Cinéma Omnia République
Tours - Cinémas Studio
Valence - Le Lux
Orléans - Cinéma Les Carmes
Lille - Le Majestic
Lyon - Cinéma Lumière Bellecour
Grenoble - Cinéma La Nef
Saint Étienne - Cinéma Le Méliès Jean-Jaurès
Toulouse - Cinéma ABC
Nice - Cinéma Mercury
Strasbourg - Cinéma Star
Nancy - Cinéma Caméo Commanderie


Dans la même rubrique

Une œuvre sans auteur de Florian Henckel von Donnersmarck (17 juillet 2019)
le 23 septembre 2019
Dieu, Brando et moi de Gilles Tourman
le 23 septembre 2019
Les petits maîtres du Grand hôtel de Jacques Deschamps (25 septembre 2019)
le 23 septembre 2019
Vif-argent de Stéphane Batut
le 10 septembre 2019
Le Mariage de Verida de Michela Occhipinti et Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec
le 10 septembre 2019
Reza d’Alireza Motamedi et le Déserteur de Maxime Giroux
le 9 septembre 2019
Rojo de Benjamin Naishtat (3 juillet 2019)
le 7 juillet 2019
Contre ton cœur, un film de Teresa Villaverde (19 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Dirty God, un film de Sacha Polak (19 juin 2019)
le 5 juillet 2019
So Long, My Son, film de Wang Xiaoshuai (3 juillet 2019)
le 5 juillet 2019
Anna, un jour de ZSofia Szilàgyl (19 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Ville Neuve, un film de Félix Dufour-Laperrière (26 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Yves, un film de Benoît Forgeard (26 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Bixa Travesty. Film documentaire de Claudia Priscilla et Kiko Goifman (26 juin 2019)
le 5 juillet 2019
Buñuel. Après l’âge d’or de Salvador Simo (19 juin 2019)
le 1er juillet 2019
Un Havre de paix de Yona Rozenkier (12 juin 2019)
le 1er juillet 2019
Michael Cacoyanis… Le réveil grec : Trois films de Michael Cacoyanis, le Réveil du dimanche, la Fille en noir et Fin de crédit.
le 21 mai 2019
Meurs, monstre, meurs d’Alejandro Fadel (8 mai 2019)
le 13 mai 2019
Petra de Jaime Rosales (8 mai 2019)
le 13 mai 2019
Divorce à l’italienne de Pietro Germi (15 mai 2019)
le 13 mai 2019

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2