DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Funan Film de Denis Do (6 mars 2019)
Article mis en ligne le 7 mars 2019

par C.P.
logo imprimer

Funan
Film de Denis Do (6 mars 2019)

Funan est un film d’animation qui raconte à la fois l’histoire du Cambodge, tombé dans la barbarie, et celle d’une famille prise dans la tourmente durant cette époque tragique.

Le film commence avec la séparation de la famille et la déportation, dans un climat de violence extrême et de sidération. La mère, Chou, tente de retrouver son fils, mais elle contrainte de rentrer dans le rang et elle résiste pour survivre malgré son désespoir. Le film décrit le quotidien des personnes sous les ordres de chefs khmers qui ont des privilèges et le droit de vie ou de mort sur les déporté.es. Le film raconte la lutte de cette mère pour retrouver son enfant.

« Funan c’est l’histoire d’une famille. D’une femme...
 Ma mère [explique le réalisateur].
 Ce film raconte ses sacrifices, ses déchirures et sa survie sous le régime Khmers rouges. Par ce récit, je souhaite aborder les émotions, les relations. Explorer la complexité des rapports humains dans un contexte extrême d’oppression. Il ne sera pas question de bien et de mal. Le film nous plonge dans la vie de gens normaux, épuisés par la souffrance. […]

Ce film est complètement ancré dans ma démarche de recherches sur le passé. Il me permet de questionner une mémoire que j’ai fantasmée ou rejetée. Le fait de savoir qu’on est, d’une certaine façon, le produit de ce genre d’événement, apporte forcément son lot de questionnements et de remises en question. »

Angkar, c’est-à-dire l’organisation, l’organisation autoritaire prime, c’est la paranoïa, l’arbitraire et la violence. Le régime des Khmers rouges est responsable de près d deux millions de victimes et de l’exil d’un demi million de personnes. La mémoire est importante pour comprendre la barbarie.


Le choix du dessin et de l’animation est important pour ce film, outre que les dessins des paysages et des personnages sont superbes, il permet de montrer cette tragédie différemment, de manière plus intime, plus sensible et aussi plus universelle. Il faut souligner la beauté des dessins, sans oublier les voix de Bérénice Béjo et Louis Garrel.

Funan de Denis Do sera en salles le 6 mars.


Dans la même rubrique

Représentation des migrations dans le cinéma. Meltem de Basile Doganis. Styx de Wolfgang Fisher
le 20 mars 2019
De la guerre en Ex Yougoslavie à travers quatre films : Teret (La charge) de Ognjen Glavonic, L’Envers d’une histoire de Mila Turajlic, Chris The Swiss d’Anja Kofmel, When Pigs Come de Biljana Tutorov
le 13 mars 2019
Le désir viscéral de l’échange
le 13 mars 2019
Fukushima. Le couvercle du soleil de Futoshi Sato (6 mars 2019)
le 7 mars 2019
A Kind of Magic. Une année pour grandir. Film documentaire de Neasa Ni Chianain et David Rane (6 mars 2019)
le 7 mars 2019
Les Étendues imaginaires de Yeo Siew Hua (6 mars 2019)
le 7 mars 2019
Sibel de Guillaume Giovanetti et Çağla Zencirci
le 7 mars 2019
Hakawati. Les derniers conteurs
le 7 mars 2019
Wardi de Mats Grorud
le 25 février 2019
Les Éternels de Jia Zhang-Ke
le 25 février 2019
Jeune bergère de Delphine Détrie
le 25 février 2019
Santiago, Italia de Nanni Moretti
le 25 février 2019
Baghdad Station de Mohamed Jabarah Al-Daradji (20 février 2019)
le 16 février 2019
« Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares » de Radu Jude (20 février 2019)
le 16 février 2019
Sergio et Sergei
le 16 février 2019
La Chute de l’empire américain. Film de Denys Arcand
le 11 février 2019
Rencontrer mon père. Film d’Alassane Diago
le 11 février 2019
We the Animals. Film de Jeremiah Zagar
le 9 février 2019
Tout ce qu’il me reste de la révolution. Film de Judith Davis
le 4 février 2019
Donbass de Sergei Loznitza. Burning de Lee Chang-Dong. Girl de Lukas Dhont

le 4 février 2019

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2