DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
A Kind of Magic. Une année pour grandir. Film documentaire de Neasa Ni Chianain et David Rane (6 mars 2019)
Article mis en ligne le 7 mars 2019

par C.P.
logo imprimer

A Kind of Magic
Une année pour grandir

Film documentaire de Neasa Ni Chianain et David Rane (6 mars 2019)

A Kind of Magic, une sorte de magie… Une année pour grandir… Le sous-titre est important puisqu’il s’agit d’enseignement, en fait d’un internat vraiment pas comme les autres. Il faut dire que ce serait génial que des endroits semblables se multiplient, avec des profs et des élèves qui s’éclatent ensemble…

Entre le repérage et le tournage, les cinéastes, également parents d’élèves, sont restés deux ans dans l’école pour réaliser ce documentaire, afin qu’il gagne en proximité, en connivence avec les élèves et les professeurs, en particulier avec John et Amanda Leyden certainement responsables pour une grande part de l’esprit de l’école. Ils y croient et tentent de convaincre autant qu’ils le peuvent leurs collègues pour appliquer une pratique différente de l’enseignement, afin de stimuler la curiosité et l’expression libre des élèves.

C’est un drôle de couple qui enseigne depuis plus de 40 ans et transmet aux jeunes l’amour de la lecture, de la musique. Par exemple en leur apprenant le jeu de scène d’un groupe de rock ou encore en discutant en cours du mariage homosexuel… Parce que bon, « le mariage c’est un concept », rien de plus finalement. L’existence d’un dieu ? Une question de croyance. Est-ce qu’il existe des preuves de son existence ? Non, alors on est libre de croire ou pas…

Les enfants découvrent la vie, le plaisir d’apprendre ensemble et le respect mutuel. Le film suit pendant un an ces deux professeur.es épris.es de culture et persuadé.es que la transmission ne passe pas par l’autorité et des règles contraignantes, mais plutôt par le jeu et l’envie de savoir. « Les enfants qui sont heureux s’épanouissent, s’enrichissent et sont capables de relever toutes sortes de défis, s’ils ont autour d’eux un environnement enrichissant où ils peuvent s’amuser. » Mais, ajoutent les cinéastes, il est à craindre que « les institutions, et peut-être également les parents, aient perdu cela de vue et que la définition actuelle de ce qu’est l’éducation soit devenue un peu trop restreinte. »

Donc cela se passe dans une vieille bâtisse d’un village irlandais où des enfants de sept à douze ans s’éveillent à l’école, à la musique, au théâtre, à une certaine autonomie ; les gosses se posent aussi des questions sur la vie, l’apprentissage des autres, les tabous. On croit rêver, mais non, et cela donne des séquences drôles et émouvantes.

A Kind of Magic. Une année pour grandir est un très joli film qui montre que des alternatives à l’éducation autoritaire existent, il suffit de volonté et d’y croire.
A Kind of Magic. Une année pour grandir est sur les écrans le 6 mars.


Dans la même rubrique

Les femmes roms au cinéma : Carmen & Lola d’Arantxa Etchegarria ; 8 avenue Lénine. Heureuse comme une Rom en France de Valérie Piteaux et Anna Pitoun ; Seule à mon mariage de Marta Bergman
le 11 juillet 2019
La Miséricorde de la Jungle de Joel Karekesi (24 avril)
le 22 avril 2019
Monrovia, Indiana. Film documentaire de Frederick Wiseman (24 avril)
le 22 avril 2019
Les Oiseaux de passage de Cristina Gallego et Ciro Guerra. La Familia de Rondon Cordova. Compañeros de Alvaro Brechner. L’Homme à la moto de Agustin Toscano
le 14 avril 2019
Menocchio d’Alberto Fasulo (17 avril 2019)
le 14 avril 2019
El Reino Film de Ricardo Sorogoyen (17 avril 2019)
le 14 avril 2019
L’époque de Matthieu Bareyre (17 avril 2019).
le 14 avril 2019
Still Recording de Saeed Al Batal & Ghiath Ayoub (27 mars 2019)
le 14 avril 2019
Ray & Liz de Richard Billingham (10 avril 2019)
le 10 avril 2019
Los Silencios de Beatriz Seigner (3 avril 2019)
le 9 avril 2019
Synonymes de Nadav Lapid (27 mars 2019)
le 29 mars 2019
Représentation des migrations au cinéma. Meltem de Basile Doganis. Styx de Wolfgang Fisher
le 20 mars 2019
De la guerre en Ex Yougoslavie à travers quatre films : Teret (La charge) de Ognjen Glavonic, L’Envers d’une histoire de Mila Turajlic, Chris The Swiss d’Anja Kofmel, When Pigs Come de Biljana Tutorov
le 13 mars 2019
Le désir viscéral de l’échange
le 13 mars 2019
Fukushima. Le couvercle du soleil de Futoshi Sato (6 mars 2019)
le 7 mars 2019
Funan Film de Denis Do (6 mars 2019)
le 7 mars 2019
Les Étendues imaginaires de Yeo Siew Hua (6 mars 2019)
le 7 mars 2019
Sibel de Guillaume Giovanetti et Çağla Zencirci
le 7 mars 2019
Hakawati. Les derniers conteurs
le 7 mars 2019
Wardi de Mats Grorud
le 25 février 2019

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2