DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Louis Janover
Le testament de Lénine et l’héritage de Rosa Luxemburg
Article mis en ligne le 26 septembre 2018

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Le testament de Lénine et l’héritage de Rosa Luxemburg
Louis Janover (éditions Smolny)

Il n’existe évidemment pas de testament de Lénine, et moins encore de testament de Rosa Luxemburg. Pourtant, les dernières notes d’un Lénine préoccupé de sa succession n’ont pas été réunies sous ce titre par hasard.

Le sort de la révolution ne semble y dépendre que du choix d’un successeur. Rien de tel chez Rosa Luxemburg dont l’héritage ne se sépare pas du feu de la révolution en Allemagne. Il n’y a dans ce domaine aucune résonance entre la pensée des
deux auteurs, et Louis Janover s’attache à le faire ressortir en soulignant l’incompatibilité de deux conceptions de l’émancipation humaine et du socialisme. Le testament de Lénine comporte la négation d’une éthique qui chez Rosa Luxemburg traverse toute son œuvre et nous sert aujourd’hui encore de principe de jugement.

Cet essai est accompagné d’un dossier de textes :
* Lénine : Dernier discours prononcé devant
l’Internationale Communiste — Notes (décembre
1922) — Depuis que Lénine est mort (Max Eastman)
— Recension du livre d’Eastman par Trotski
— Résolution du C.C. du P.C.F. sur ce texte (1925)
* Rosa Luxemburg : « Un devoir d’honneur »
(18/11/1918) — « L’ordre règne à Berlin »
(14/01/1919) — Discours au congrès de fondation
du K.P.D. (extraits, 31/12/1918) — « Que veut
Spartacus ? » (12/1918).

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4