DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Daniel Pinòs
Mala Junta. Film de Claudia Huaiquimilla (4 avril 2018)
Article mis en ligne le 16 mars 2018

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Le festival Cinélatino, du 16 au 25 mars, offre un grand choix de films d’auteur.es sur les luttes, l’histoire de l’Amérique latine, l’actualité sociale et politique, culturelle et artistique. Mala Junta de Claudia Huaiquimilla, qui a reçu le Prix du Public et Prix Lycéen de la fiction au Festival Cinelatino en 2017, y figure en avant-première, accompagné par la réalisatrice.


Tano, un adolescent turbulent, est envoyé dans le sud du Chili, chez son père qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années. Au lycée, il fait la connaissance de Cheo, jeune garçon timide d’origine mapuche, malmené par les autres élèves. Ils se lient d’amitié, chacun apprenant à dépasser ses difficultés grâce à l’autre. Si Tano canalise progressivement sa colère, Cheo quant à lui trouve la force de revendiquer son identité amérindienne. Tous deux s’impliquent dans la défense du territoire Mapuche.

Ce premier long métrage de Claudia Huaiquimilla, réalisatrice mapuche, est intéressant à plus d’un titre, d’un point de vue cinématographique et d’un point de vue culturel. Il fait se rencontrer deux marginalités différentes, toutes deux bien présentes au Chili : d’une part, la marginalité des jeunes urbains laissés pour compte issus de familles déstructurées et contraints pour survivre ou pour suivre les « mauvaises infuences » de se lancer dans la délinquance, d’autre part celle des Mapuches, communautés aborigènes de la zone centre-sud du Chili, qui font l’objet d’une forte discrimination sociale.

Tano et Cheo sont tous deux les fruits de ces marginalités qui, si elles ont pour point commun la pauvreté économique, diffèrent en termes de valeurs morales. Alors que Tano, livré à lui-même n’a plus aucun repère dans l’existence, Cheo est riche de sa culture et des valeurs qui lui ont été transmises par sa mère et son peuple mapuche.

Leur rencontre va peu à peu les transformer et changer leur regard sur la vie. Le film permet de réfléchir et de travailler à la fois sur la construction de soi et l’affirmation de son identité au moment de l’adolescence. Le film ouvre également une réflexion sur la culture mapuche, victime d’une grande violence et menacée dans son environnement par les multinationales et les entreprises forestières.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4