DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Edward Said, le roman de sa pensée
Dominique Éddé (la fabrique)
Article mis en ligne le 4 juillet 2017

par C.P.
Imprimer logo imprimer

« J’ai connu Edward en 1978.
Notre relation – vécue en deux temps – n’est pas le sujet de ce livre. Je n’en ferai pas non plus abstraction. J’aurais recours à ceux de nos échanges et de mes souvenirs qui éclairent d’une manière ou d’une autre son œuvre et sa vie. [...] Je ne souhaite ni nous trahir en livrant ce qui n’appartient qu’à nous, ni me brimer en censurant plus que nécessaire le bonheur et la souffrance, tous deux extrêmes, que je dois à notre rencontre. »

Dominique Eddé livre ici une lecture inédite des travaux d’Edward Said. Procédant par rapprochements, recoupements, associa- tions, pointant les relations secrètes entre l’auteur et son double, ses exercices d’admiration et ses exercices critiques, le pourfendeur de l’Orientalisme et l’atmosphère orientaliste de son enfance, elle nous donne à voir simultanément la cohérence et l’ambivalence assumée de cette pensée au style inimitable.

De Conrad à Swift, Ibn Khaldoun et Vico, en passant par Fanon, Adorno, Foucault, Derrida, Orwell, Mahfouz ou Camus, de Bach à Mozart, Strauss ou Beethoven, elle tisse les liens progressivement indéfectibles, conflictuels ou pas, entre leurs imaginaires et le sien. Ils en deviennent les personnages d’un roman qui s’écrit sous la forme d’une aventure intellectuelle où l’idée prend le pas sur la métaphore, la fugue sur la conclusion, et où, peu à peu, à l’approche de la mort, la notion d’irreconciability l’emporte sur celle de la toute-puissance politique, sans mettre en cause la validité de ses combats.

P.S. :

Dominique Eddé est l’auteure de plusieurs romans, dont Pourquoi il fait si sombre ? et Kamal Jann, d’un livre d’entretiens avec André Green et d’un essai sur Jean Genet.

Parution le 24 octobre.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4