DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
L’Aluminium, les vaccins et les 2 lapins. Film documentaire de Marie-Ange Poyet
Article mis en ligne le 1er mars 2017

par C.P.
Imprimer logo imprimer

L’Aluminium, les vaccins et les 2 lapins Film documentaire de Marie-Ange Poyet

Depuis 1926, l’aluminium est utilisé comme adjuvant dans les vaccins. Initialement destiné à augmenter leur efficacité, il se révèle être neurotoxique et à l’origine de maladies graves. Le film documentaire réalisé par Marie-Ange Poyet et écrit avec Didier Lambert, s’attache à donner la parole, pour la première fois, aux acteurs et aux actrices d’un drame encore trop peu connu et d’une catastrophe sanitaire annoncée.
Malades, chercheur.es, médecins, historienne, journalistes témoignent au cours du film sur les effets et les dangers de l’aluminium, révélant le silence entretenu sur ces derniers en raison des intérêts industriels et politiques, et donc la volonté de dissimuler la vérité à la majorité de la population.

Réalisatrice du film Sang contaminé, l’autre scandale, qu’elle avait présenté sur Radio Libertaire et que nous avions projeté au Salon du livre libertaire en 2014, Marie-Ange Poyet récidive avec ce film sur l’aluminium et les vaccins pour en dénoncer les dangers, informer le plus grand nombre de personnes, afin de faire pression sur les grands groupes industriels pharmaceutiques et tenter de faire réagir les responsables politiques pour que soit modifiée la composition des vaccins. Les vaccins sans adjuvant d’aluminium existent, mais ils ont été retiré du circuit, pourquoi ?

Ce film est une alerte directe à l’opinion publique.

L’Aluminium, les vaccins et les 2 lapins est soutenu et co-produit par l’association E3M, dont l’expertise sur l’aluminium vaccinal est reconnue. L’association, qui regroupe des malades victimes de l’aluminium vaccinal, mène des actions de sensibilisation et diffuse une information généraliste et scientifique auprès du public, des politiques et des médias. E3M ne s’oppose pas au principe de la vaccination, mais à la présence de cet adjuvant neurotoxique dans la majorité des vaccins, notamment destinés aux enfants pour lesquels — faut-il le rappeler ? —, la vaccination est obligatoire.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4