DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Sac la mort. Film d’Emmanuel Parraud
Article mis en ligne le 1er mars 2017

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Sac la mort
Film d’Emmanuel Parraud (15 février 2017)

Sac la mort d’Emmanuel Parraud est le premier film interprété en langue réunionnaise. On pourrait d’abord croire que c’est un polar, puisque l’histoire démarre sur un meurtre, mais très vite le film s’engage parallèlement dans d’autres directions, la magie, l’honneur de la famille, et rebondit à plusieurs reprises grâce à un scénario très original. Rien à voir avec le folklore ! C’est plutôt une galerie de portraits d’hommes et de femmes, vivant dans la société réunionnaise contemporaine, qui n’a rien oublié des coutumes magiques et les vit au quotidien. On apprend ainsi ce qu’est un sac la mort.

Un homme est tué et, un peu plus tard, l’assassin frappe à la porte de Patrice lui avouant qu’il est l’auteur du meurtre de son frère. Il le menace aussi de mort s’il informe la police. Au même moment, Patrice apprend qu’il sera expulsé de sa maison. Sa mère crie vengeance pour son fils mort, sa sœur lui reproche d’être responsable de la perte de la maison familiale, les amis s’en mêlent et Patrice est totalement désemparé devant les événements. Entre la responsabilité de venger la mort de son frère, la menace de perdre sa demeure, la mélancolie qui le pousse à boire, il se débat contre une fatalité qu’il attribue finalement au mauvais sort. Il est convaincu d’avoir marché sur un sac la mort, d’avoir été ensorcelé, expliquant ainsi l’enchaînement des catastrophes.

Depuis son retour de la métropole, Patrice boit, sans doute pour des blessures dissimulées, mais surtout pour ne pas céder à la folie entre les pratiques vaudou et les stigmates du colonialisme.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4