DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Tempête de sable. Film de Elite Zexer
Sortie nationale : 25 janvier 2017
Article mis en ligne le 27 avril 2017

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Dans Tempête de sable, Elite Zexer situe le récit dans un village bédouin du Néguev durant les quelques jours du second mariage de Suleiman, père de trois filles. Layla, l’aînée, est étudiante et conduit la voiture familiale seulement hors du village. Les règles strictes de la communauté bédouine imposent à Suleiman de prendre une seconde épouse, interdisent à Layla de se marier avec le jeune étudiant dont elle est amoureuse ; l’autonomie est taboue sous peine d’opprobre sur la famille. Lorsque Jalila découvre l’idylle de sa fille, elle est furieuse d’autant qu’elle endure une des pires humiliations, accueillir la seconde épouse de son mari et organiser les festivités du mariage.

Layla lui tient tête et se déclare prête à enfreindre les traditions ancestrales du village. Convaincue du soutien de son père, elle lui présente le garçon, mais la rencontre tourne court et Suleiman, incapable d’aller à l’encontre des traditions, décide de la marier au plus vite. Layla se rebelle, mais est confrontée à un dilemme : couper tout lien avec sa famille et épouser l’homme qu’elle aime ou bien accepter la tradition.


« Ma mère et moi avons accompagné une jeune femme lors de son mariage avec un inconnu qu’elle épousait pour satisfaire sa famille, alors qu’elle aimait un autre homme en secret. Quelques minutes avant de rencontrer son futur époux pour la première fois, elle s’est tournée vers moi et m’a confié : “cela n’arrivera jamais à ma fille.” À cet instant, j’ai su qu’il fallait que je fasse un film. » Elite Zexer met dix ans à réaliser le projet. Elle noue des liens d’amitié avec les femmes bédouines qui lui content leur existence, les traditions, leurs espoirs, leur résistance, depuis étudier et travailler jusqu’à prendre les décisions au sein de la famille.


Leur détermination à faire évoluer la société traditionnelle de l’intérieur impressionne Elite Zexer qui réalise, en 2010, un court métrage, Tasnim, sur une fillette volontaire, symbole de la future génération, que l’on retrouve en jeune sœur de Layla et qui conclut Tempête de sable en criant « Non » !

Dans Tempête de sable, la volonté d’autonomie de Layla et les drames familiaux font écho à des problématiques universelles, la situation des femmes, le libre-arbitre dans une société traditionnelle, les codes au sein de la famille.

Dans Tempête de sable, la volonté d’autonomie de Layla et les drames familiaux font écho à des problématiques universelles, la situation des femmes, le libre-arbitre dans une société traditionnelle, les codes au sein de la famille.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4