DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
3000 Nuits. Film de Mai Masri
Sortie nationale : 4 janvier 2017
Article mis en ligne le 2 janvier 2017

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Mai Masri a réalisé de nombreux documentaires, dont Rêves d’exil qui filment deux adolescentes séparées par l’exil. L’une vivant à Beyrouth et l’autre à Dheisheh, près de Bethléem. Elles se rencontrent via Internet et se lient d’amitié. Le film questionne les relations entre mémoire, rêve et identité palestinienne.

3000 Nuits est son premier film de fiction et narre une histoire ancrée, à la fois dans un contexte particulier, celui de l’occupation militaire, et dans une expérience universelle, celle de la prise de conscience d’une femme qui acquiert au fur et à mesure force, dignité et humanité.

Dès le générique, les très gros plans sur les poignets menottés, le froid, la pluie comme une blessure, provoquent immédiatement la sensation de brutalité, d’abus de pouvoir devenu la norme. En témoigne la séquence de l’interrogatoire de Layal, jeune enseignante de Naplouse, accusée à tort d’avoir participé à un attentat pour avoir secouru un jeune homme blessé. Suspendue par les menottes, elle est frappée, menacée et sommée d’avouer sa complicité.

Puis c’est l’entrée en cellule : la fouille, les hurlements des femmes enfermées en attente de procès qui craquent, le bruit des matraques qui résonnent sur les grilles des portes… Layal est poussée dans une cellule de prisonnières israéliennes de droit commun qui, d’emblée, l’agressent. Les affrontements entre les détenues politiques et les détenues de droit commun sont quotidiens ; les matonnes soutiennent les Israéliennes et leur procurent de la drogue. Prostrée dans un premier temps, Layal finit par réagir et, après une bagarre, elle est enfermée avec les prisonnières politiques palestiniennes, qui dans un premier temps se méfient d’elle. Pourquoi était-elle dans la cellule des Israéliennes ?

Dans les yeux de Layal se reflètent les grilles de la prison, seule vision de l’extérieur, qui, à l’image d’un cadran solaire, marque le passage du temps.

La jeune femme est enceinte et, lorsque la directrice de la prison et le compagnon de Layal lui conseillent d’avorter, elle refuse et décide de garder l’enfant. Peu à peu, son caractère se transforme, elle prend conscience et devient une autre femme…

3000 Nuits de Mai Masri est écrit comme un journal de l’enfermement, une observation quotidienne du système carcéral, de l’intérieur, auquel s’ajoute le contexte politique de l’occupation. Se basant sur de nombreux témoignages, la réalisatrice a construit son film comme une enquête, en même temps elle a su montrer les moments de grâce avec l’enfant, le lien avec les autres prisonnières, tant dans les brimades et la violence que, parfois, dans une solidarité bouleversante.

Est-il possible de survivre à la violence et à l’enfer de l’injustice, sans se perdre soi-même ? Au procès, Layal choisit de ne pas mentir et la sentence tombe — 8 ans de prison. La lecture d’un poème de Mahmud Darwish résonne soudain dans la prison : « ma cellule m’a sauvé du trépas ».

Nous sommes en 1980, deux ans avant les massacres de Sabra et Chatilah… Mais la situation a-t-elle changé ?

Un film puissant, remarquablement interprété, essentiel…

P.S. :

Avec : Maisa Abd Elhadi (magnifique comédienne qui a joué dans Dégradé des frères Nasser et Personal Affairs de Maha Haj), Nadira Omran, Raida Adon, Abir Haddad, Karim Saleh…

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19563857&cfilm=204840.html

Dans la même rubrique

Corniche Kennedy. Film de Dominique Cabrera
le 2 janvier 2017
Entre les frontières. Film d’Avi Mograbi
le 2 janvier 2017
Fuocoammare. Par-delà Lampedusa
le 2 janvier 2017
Paterson
le 27 décembre 2016
Jota. Beyond Flamenco. Film documentaire musical de Carlos Saura
le 27 décembre 2016
Harmonium
le 27 décembre 2016
Des spectres hantent l’Europe
le 27 décembre 2016
La Jeune fille sans mains
le 27 décembre 2016
Timgad
le 27 décembre 2016
Olli Mäki
le 27 décembre 2016
Close Encounters with Vilmos Zsigmond
le 27 décembre 2016
Diamond Island
le 25 décembre 2016
La danse des accrochés
le 19 décembre 2016
La comédie italienne et Alberto Sordi
le 19 décembre 2016
Personal Shopper : de l’art des récurrences et de la nouveauté
le 19 décembre 2016
Nous ouvriers
le 11 décembre 2016
Le Client
le 1er décembre 2016
L’Étoile du jour
le 1er décembre 2016
La Bataille de Florange
le 30 novembre 2016
Ta’ang. Un peuple en exil
le 30 novembre 2016

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4