DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Pigeon, Canard et Patinette
Fred Guichen (Collection Dyschroniques des éditions du passager clandestin)
Article mis en ligne le 7 juillet 2016
dernière modification le 6 juillet 2016

par C.P.
Imprimer logo imprimer

La collection Dyschroniques des éditions du passager clandestin nous plonge littéralement dans l’imagination vive, tragique ou burlesque, toujours critique, de la littérature de science fiction qui refuse les interdits, les barrières, les codes et se joue des « mais non, ce n’est pas possible ! ». Eh bien si, ça l’est et bien plus que l’on ne pense, car les textes choisis de la collection Dyschroniques prouvent à quel point la réalité dépasse la fiction et rattrape la science fiction. Chaque publication est une surprise, tant par l’écriture que par l’imagination étonnante et subtile des anticipations qui se réalisent.

La presque totalité des textes publiés ont été écrits dans les années 1950-1960 par des maîtres de la science fiction et possèdent tous des qualités prémonitoires troublantes par rapport à ce que nous vivons aujourd’hui

Or, en 2015, les éditions du passager clandestin ont proposé, dans le cadre des Dyschroniques, un concours d’écriture d’une nouvelle de science-fiction autour du thème de la menace nucléaire, de la militarisation et de la fuite en avant des complexes militaro-industriels ; thème évidemment lié à la logique des conflits permanents et au profit mortifère, de même qu’aux mensonges et autres bobards incantatoires de l’État, par rapport à l’obligation de créer des emplois.

En prenant pour base Les Retombées de Jean-Pierre Andrevon, il s’agissait donc d’imaginer la suite du cauchemar, quelques générations après la catastrophe nucléaire et la réaction étatique de créer des camps pour les personnes touchées par les radiations… On pourrait imaginer dans les années 2050…

Passionné de science-fiction et ayant déjà publié dans différents magazines du genre, Fred Guichen a relevé le défi et propose une nouvelle dans la lignée des Andrevon et autres auteurs illustres. Si l’on devait en quelques mots définir la trame qui sous tend cette histoire du futur, finalement très proche, on pourrait dire que la lucidité et l’humour corrosif la caractérise, de même que la curiosité et la tendresse… Un véritable conte philosophique de science fiction où la sagesse n’est évidemment pas du côté de ceux et celles qui gouvernent.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4