DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Israël-Palestine. Le conflit dans les manuels scolaires
Ouvrage collectif coordonné par Roland Lombard et Marilyn Pacouret (Syllepse)
Article mis en ligne le 17 avril 2015

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Coordonné par Roland Lombard et Marilyn Pacouret, Israël-Palestine. Le conflit dans les manuels scolaires est un ouvrage qui souligne la manière dont les événements historiques et sociaux politiques du Proche-Orient sont relatés et traités dans les manuels scolaires, en France, en Israël, en Palestine, en Suède, et en conséquence, l’orientation politique qui en découle. Autrement dit, comment la question israélo-palestinienne est-elle évoquée dans les manuels scolaires.

Comme le soulignent les auteur-es, « L’histoire de la question israélo-palestinienne offre un cas d’école. Son enseignement dans ces deux pays (Israël et Palestine) suscite suspicions et polémiques, dans le cas typique d’un peuple spolié et dont le spoliateur s’est forgé une idéologie, un argumentaire pour légitimer à ses yeux ses exactions. »

L’ouvrage présente un travail scientifique critique sur l’histoire officielle telle qu’elle est mentionnée dans les manuels scolaires à propos de l’État d’Israël, de sa création, des affrontements, des guerres et de l’occupation de la Palestine. Nurit Peled-Elhanan pour Israël, Samira Alayan pour la Palestine, Michaël Walls pour la Suède et Sandrine Mansour-Merien pour la France partagent des réflexions issues de leurs travaux de recherche et de leurs analyses réalisées à partir de l’étude de nombreux manuels scolaires.

« Les travaux scientifiques réguliers sont des outils indispensables pour penser et écrire une vision de l’histoire au plus proche de ce qui a été. Le rôle des manuels scolaires est donc essentiel pour entraîner cette réflexion, une meilleure prise de conscience du passé lointain ou proche et permettre aux jeunes ainsi qu’à leurs professeurs une meilleure compréhension et un regard critique sur le présent, notamment quand il est transcrit dans des articles de journaux, qui eux servent de référence dans les manuels. » Israel-Palestine. Le conflit dans les manuels scolaires est donc un ouvrage qui développe, outre des réflexions, pratique des regards croisés et une analyse comparée sur le processus de construction du récit national, sur la représentation de « l’Autre », enfin sur l’imagerie faconde de la propagande et ses mythes persistants. Par exemple, la référence religieuse qui « devient l’alibi qui mène de l’histoire antique mythique à aujourd’hui dans un glissement de temps très criticable ».

Il faut également garder à l’esprit que « le livre scolaire ne reproduit jamais les faits comme ils sont car ce n’est pas son but. L’objectif est plutôt de créer le citoyen de demain et pour ce, il faut utiliser un passé utilisable avec lequel on peut se formuler le présent, le futur et vivre dans cette prétendue vérité, la vérité du pouvoir, la vérité de la nation. » À cet effet, cet ouvrage Israel-Palestine. Le conflit dans les manuels scolaires, est un document, un outil essentiel, parallèlement au film documentaire de Tamara Erde, This is my Land, pour déconstruire des images disséminées au quotidien et pour mener une analyse — en miroir — sur le rôle de l’enseignement de l’histoire et de la géographie au plan international.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4