DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Visions sociales 2018
16e édition du 12 au 19 mai
Article mis en ligne le 19 avril 2018
Imprimer logo imprimer

Films / Cinéma lusophone / Mai 68

Rencontres / Débats / Exposition

Château des Mineurs, Domaine d’Agecroft, Mandelieu-La Napoule.

Depuis plus de vingt ans, les Activités Sociales de l’énergie s’attachent à montrer un cinéma d’auteur ouvert et exigeant, qui questionne l’ordre social et l’état du monde. Après des années de présence sur l’Esplanade Pantiero, à Cannes, elles se sont installées en 2003 dans le fantastique décor du domaine d’Agecroft, sur les hauteurs de Mandelieu-La-Napoule (à 10 mn de Cannes), donnant ainsi naissance à Visions Sociales, une manifestation en accès libre pour tous/tes.

Un parcours à travers le cinéma lusophone actuel, du Portugal au Mozambique en passant par le Brésil, et une sélection de longs et de courts métrages découverts dans les festivals soutenus par les Activités Sociales de l’énergie seront montrés en journée, en présence des cinéastes et de spécialistes invités, et en soirée (21h), chacun des partenaires de Visions Sociales — l’ACID, la Semaine de la Critique, la Quinzaine des Réalisateurs et le Festival de Cannes - Un Certain Regard – fera découvrir aux festivaliers un film inédit de sa sélection. Enfin, le samedi 19 mai, un film de la Semaine de la Critique (10h) et un film primé de la Quinzaine des réalisateurs (14h30) viendront clore cette l’édition 2018 de Visions Sociales.

La lusophonie, c’est plus de 260 millions de personnes dans le monde, de l’Angola au Brésil, du Cap-Vert à la Guinée-Bissau, du Portugal au Mozambique et jusqu’à Macao ! A l’image du Portugal, marqué depuis des siècles par le contact avec différentes civilisations, le cinéma lusophone, varié, audacieux, attachant, a cette extraordinaire capacité à promouvoir la rencontre de différentes cultures. Les 16es Visions Sociales proposent un focus sur la production cinématographique lusophone actuelle à travers dix films choisis pour leur liberté de création et leur originalité, qui seront montrés en présence des cinéastes.

Programmation lusophone (sous réserve de modifications) Menina, Cristina Pinheiro — Saint Georges, Marco Martins — L’Usine de Rien, Pedro Pinho — Arábia, João Dumans — Comboio del sal e azuçar, Licínio Azevedo — Pela janela, Caroline Leone (Sélection au Festival Cinélatino) — Lettres de Guerre, Ivo M Ferreira — Tous les rêves du monde, Laurence Ferreira-Barbosa — Sélection « ACID Trip Portugal ».

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4