DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
L’économie participaliste. Une alternative contemporaine au capitalisme
Pascal Lebrun. Préface de Normand Baillargeon (LUX)
Article mis en ligne le 17 avril 2015
dernière modification le 5 février 2015

par C.P.
Imprimer logo imprimer

Une réponse structurée et concrète à la question :
« Comment fonctionnera la société après le capitalisme ? »

Depuis l’échec du communisme soviétique, très peu de solutions économiques
ont été proposées pour remplacer le capitalisme.

Dans la dernière décennie, toutefois, la gauche radicale s’est remise à formuler des propositions sérieuses pour une organisation plus démocratique et égalitaire de l’économie. L’économie participaliste (« écopar »), développée aux États-Unis par Michael Albert et Robin Hahnel, est l’une des plus convaincantes. Pascal Lebrun en propose ici une synthèse. Il expose ses fondements philosophiques, théoriques et idéologiques ainsi que son fonctionnement. Procédant du même souffle à son analyse critique, il établit dans quelle mesure l’écopar peut véritablement contribuer à l’avènement d’une société libre, viable économiquement et écologiquement.

« Une proposition comme celle que vous allez découvrir dans ce riche ouvrage est un précieux antidote contre le sectarisme, le nihilisme, le cynisme. »
Normand Baillargeon (auteur du Petit cours d’autodéfense intellectuelle).

P.S. :

Pascal Lebrun est doctorant en science politique à l’Université d’Ottawa.
Militant au sein de divers collectifs autogérés à Montréal, il s’intéresse aux
formes que pourrait prendre une société libertaire au xxie siècle, en
particulier dans le champ de l’économie.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4