DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Rodrigo Román Andoñe
Tour d’Europe des défenseurs populaires chiliens
Article mis en ligne le 17 novembre 2014

par C.P.
Imprimer logo imprimer

La Defensoría Popular travaille depuis au moins six ans avec pour objectif premier la défense des militant-es qui par leur lutte sociale se confrontent à l’action pénale de l’État, ceci dans le cadre d’une criminalisation croissante des luttes et des militant-es.

Nous avons ainsi organisé la défense d’étudiant-e-s, de travailleur-euse-s, d’habitant-es, de défenseur-euse-s de l’environnement, de membres de communautés mapuche et bien d’autres qui ont eu besoin de nous pendant ces courtes mais intenses années d’existence.

À titre d’exemple, nous trouvons dans cette longue liste des étudiant-es universitaires et des lycéens de la Région de Santiago, de Valparaiso, d’Antofagasta et d’autres villes du pays.
Par rapport au mouvement des habitant-es de quartiers populaires, nous avons aussi accompagné la lutte des sans toit et des victimes d’escroquerie dans le logement social, dans plusieurs villes du pays.

De même pour des dizaines de dirigeant-e-s syndicaux-les, qui ont fait face au système pénal à cause de revendications spécifiques (grève) ou de thématiques transversales au mouvement social.

Malgré la distance, nous avons aussi activement collaboré à des causes relatives au conflit entre l’État chilien et le Peuple mapuche, essentiellement dans le Wallmapu (pays mapuche), participant à la défense de Werkenes (militant-es mapuche), d’enfants mapuche et autres.

Un même engagement concerne le mouvement de défense de l’environnement, que ce soit pour la défense de l’eau, pour le bien-vivre ou contre les industries prédatrices de la nature.

Nous nous sommes aussi consacré-es à d’innombrables occasions à la promotion des droits, un autre de nos objectifs initiaux, en participant à des forums, débats et autres, dans diverses villes du pays, toujours dans le champ de la criminalisation de la dissidence, de l’activisme social et/ou
des militant-e-s engagé-e-s dans la lutte sociale.

Nous sommes une équipe de six avocat-es, dont trois fondateur-trice-s de la Defensoría Popular, mais beaucoup d’autres sont passé-es par notre organisation sans qu’ils/elles puissent résister à l’éprouvante dynamique de l’autogestion des ressources financières, qui dans nombre de
cas se révéla notoirement insuffisante.

Ce dernier constat nous pousse à réaliser ce tour d’Europe avec le double objectif de

• rendre visible notre travail et la criminalisation croissante dans notre pays,

• trouver des sources de financement pour notre développement.

Par rapport à ce dernier point et sans vouloir nous arroger un rôle qui ne nous corresponde pas, nous sommes la seule institution qui jouisse de la sympathie et de la confiance de milliers de militant-es engagé-es dans les luttes sociales. Cela signifie d’une part une grande responsabilité pour chacun-e
des membres de notre équipe, et d’autre part un programme de travail surchargé pour chacun-e d’entre nous en raison de cette même responsabilité.

Nous proposons ainsi de déployer un programme d’activités sur au moins deux plans :

1. Chilien-nes résident-es et/ou leurs organisations.

2. Organisations analogues, fondations, associations et institutions diverses.
Nous comptons par ailleurs profiter de chaque instant de notre séjour en Europe. Nous nous mettons donc à disposition pour la réalisation d’activités de tout type et dans la plus grande quantité possible de villes et/ou de pays.

En accord avec notre dynamique de travail, nous proposons de mener à bien ce tour en une période de dix jours, par la présence de deux membres de la Defensoría Popular : notre avocate coordinatrice María Rivera et l’avocat Rodrigo Román.

Nous soulignons que, si nous n’avons pas de financement propre pour les déplacements et le séjour, nous disposons bien de l’énergie de toute l’équipe ainsi que de l’entière disponibilité des deux membres mandatés, du 22 novembre au 6 décembre, pour la pleine réussite de ce tour d’Europe.

En vous remerciant par avance pour votre accueil militant, votre soutien logistique et votre solidarité financière,

Rodrigo Román Andoñe
Défenseur Populaire
Santiago du Chili, 14 octobre 2014



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4