DIVERGENCES 2
Revue libertaire internationale en ligne
Descriptif du site
Christiane Passevant
Article mis en ligne le 22 mai 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Filmer pour ne pas oublier… Une belle manière de raconter le film documentaire de Régis Sauder, Retour à Forbach. Voilà trente ans que Régis Sauder est parti de cette ville minière de la Moselle, sa ville natale partagée entre la France et l’Allemagne durant des décennies.

C’est un bassin houiller (...)

Témoignage recueilli par Véronique Valentino
Article mis en ligne le 23 mai 2017
Rubrique : RÉSISTANCES… RÉFLEXIONS…

Il a fondé l’association qui réunit les salariés marocains de la SNCF, en guerre judiciaire avec leur ex-employeur, pour demander la réparation du préjudice moral subi. Pendant près de quarante ans, ils ont trimé aux échelons les plus bas, pour des salaires et une retraite bien inférieures à celle des salariés français. Chronique de l’exploitation des « indigènes du rail » par Ahmed Katim.

La SNCF recrutait à Meknès

Le récit de cette humiliation commence au Maroc en 1972, telle que la raconte Ahmed Katim, porte-parole de l’association qui rassemble les ex-salariés marocains de la SNCF. Né le 31 janvier 1949 à Youssoufia, à une centaine de kilomètres de Marrakech, Ahmed Katim se souvient (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 25 mai 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

L’Échaudée est une revue qui se partage entre des textes de critique sociale, des dessins, des peintures, des sculptures, de la littérature avec des récits, des nouvelles, des contes, de la poésie… L’Échaudée est une manière d’aborder l’utopie, l’en dehors des idées et des images, la pensée alternative… Et (...)

Véronique Valentino
Article mis en ligne le 2 juin 2017
Rubrique : RÉSISTANCES… RÉFLEXIONS…

Après des années de lutte, les salariés marocains de la SNCF, embauchés hors statut dans les années 1970, ont vu leurs demandes de dommages et intérêts acceptées par les Prudhommes en septembre 2016. Mais la Cour d’appel de Paris, qui jugeait l’affaire en appel lundi et mardi dernier, ne rendra sa décision que le 31 janvier 2018. Une longue attente sachant que la SNCF, qui joue la montre, peut encore se pourvoir en cassation.

« Les chibanis de la SNCF » devront encore attendre. Au moins jusqu’au 31 janvier 2018, date à laquelle la Cour d’appel rendra son délibéré. Lors du procès en appel qui s’est tenu les 15 et 16 mai dernier à Paris, des centaines d’agents marocains de la SNCF, embauchés dans les années 1970 hors statut, (...)

Daniel Pinòs
Canek Sanchez Guevara (éditions Métailié)
Article mis en ligne le 2 juin 2017
dernière modification le 6 juin 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

33 révolutions de Canek Sánchez Guevara est un livre de poésie urbaine, un roman composé de scénettes courtes qui disent le quotidien des Havanais. Si on veut comprendre Cuba au XXe siècle et aujourd’hui, il faut lire le roman de Canek Sánchez Guevara : 33 révolutions.

Ce titre fait référence aux (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 26 juin 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

Dans Mirage gay à Tel Aviv, Jean Stern mène une enquête originale, profonde et très documentée sur la propagande israélienne, passant au crible des faits, des témoignages, des observations et des analyses, le phénomène de marketing politique qu’est le pinkwashing. Une enquête à l’écriture vive, fine, (...)

Christiane Passevant
John Gibler (éditions CMDE)
Article mis en ligne le 26 juin 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

Le Mexique aujourd’hui, avec deux livres de John Gibler, essentiels si l’on désire comprendre les conséquences de la « guerre contre la drogue », une enquête d’abord, Mourir au Mexique. Narcotrafic et terreur d’État, qui déconstruit les mythes du narcotrafic et démasque ses liens avec l’État et le (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 26 juin 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

Pax neoliberalia. Perspectives féministes sur (la réorganisation de) la violence de Jules Falquet. Premier chapitre : « “Guerre de basse intensité” contre les femmes ? La violence domestique comme torture : réflexions à partir du Salvador ». Le second chapitre : « l’institution du service militaire en (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 26 juin 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Librement adapté de la nouvelle de Joseph Conrad, un Avant poste du progrès d’Hugo Vieira Da Silva, explore la nature du colonialisme et la relation à l’autre, impossible sur la base de la domination, qui, même si elle n’est que commerciale en ce qui concerne le Portugal à la fin du XIXe siècle, n’est (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 2 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Le Caire confidentiel de Tarik Saleh [9] se déroule dans la ville du Caire à la veille de la révolution de janvier 2011, du moins une ville du Caire entièrement recréée par la magie du cinéma, avec ses bruits, sa langue, ses boutiques, ses vendeurs à la sauvette, son trafic… Et sa police bien sûr (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Différent 10 ! L’autre cinéma espagnol

Du 14 au 21 juin

10ème édition proposée par l’association Espagnolas en París

Cinéma Majestic Passy
18 rue de Passy - 75016 Paris

Au programme de cette 10ème édition de Différent, quinze films inédits en France, dont cinq films catalans, des fictions, des documentaires, mais aussi des rencontres avec les cinéastes, car ils et elles seront présents et présentes pour la présentation de leur film. Quinze films qui témoignent de la (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Fidèle à son humour féroce et à son talent de la contradiction, La Iglesia ne manque pas, encore une fois, de surprendre et de dérouter le public. El Bar — je préfère le titre espagnol au titre français, Pris au piège — installe peu à peu une angoisse persistante à partir d’un cadre pour le moins banal et (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

2002. Bayiri se situe à un moment très précis, après une tentative de coup d’État, des conflits d’intérêts font basculer la Côte d’Ivoire dans le chaos.

Dans un village ivoirien où vivent depuis longtemps des Burkinabés, une discussion s’envenime au sujet de à qui appartient la terre. Mais à celles et ceux (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Une aventure théâtrale. 30 ans de décentralisation de Daniel Cling à qui il a fallu cinq années pour finaliser un film de rencontres théâtrales, d’échanges, de créations, de générosité, d’engagement. D’engagement certainement, car la décentralisation théâtrale est issue d’une époque où le programme du Conseil (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

1980, Algérie. Deux femmes se rencontrent, deux femmes marquées tragiquement par les guerres.

L’une est française et a perdu son fils, Simon, pendant la guerre d’Algérie vingt ans plus tôt. Elle revient sur les lieux de la mort de son fils pour savoir ce qui s’est passé. Sous l’Occupation nazie, soupçonnée d’aider à l’évasion d’un prisonnier de guerre, sa famille a été massacrée.

L’autre, Aïcha, (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Été 93 de Carla Simon

Anna de Jacques Toulemonde

Ava de Léa Mysius

Rara de Pepa San Martin

Été 93 de Carla Simon [13] est un premier long métrage basé sur l’enfance de la réalisatrice. Après la mort de sa mère, Frida, 6 ans, doit quitter Barcelone, sa maison, ses grands-parents et ses ami.es, pour vivre à la campagne chez son oncle et sa tante et leur fille de 3 ans.

Le temps d’un été, l’été (...)

Christiane Passervant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Le passage illégal de la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande est banal et représente, pour une partie de la jeunesse birmane, une opportunité de travailler et de vivre mieux. Guo rencontre Lianqing durant le passage clandestin de cette frontière, et s’en éprend. Mais la jeune fille, déterminée (...)

Chistiane Passevant
Article mis en ligne le 3 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Les Etats-Unis serait le soit disant pays de la liberté et des opportunités, la première « démocratie » ? Voilà une performance réussie de propagande, mais il faudrait ajouter au slogan idéologique : pas pour tout le monde ! Pour preuve, il faut se remémorer Une histoire populaire des Etats-Unis de (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : CINÉMA… THÉÂTRE…TV…

Rara de Pepa San Martin [18] est un film inspiré d’un fait réel, comme Plus jamais seul d’Alex Anwandter. Ces deux films abordent frontalement des sujets liés aux minorités sexuelles, au genre et à la sexualité. Plus jamais seul, sorti il y a quelques mois, est le récit d’un jeune homme agressé pour (...)

Francis Gavelle
(Musée du Jeu de Paume, Paris – du 13 juin au 24 septembre 2017)
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : PHOTOS… ART… MUSIQUES… VIDÉOS…

Ed van der Elsken, Vali Myers (Ann), Paris, 1953.
Nederlands Fotomuseum Rotterdam © Ed van der Elsken / Collection Stedelijk Museum Amsterdam

Préambule : le 13 juin dernier, s’est ouvert, au Musée du Jeu de Paume, à Paris, la première rétrospective consacrée, en France, à l’œuvre du photographe néerlandais Ed van der Elsken (1925 – 1990). Si l’artiste a déployé son regard à la recherche, de Los Angeles à Hong-Kong, de la “ douceur de vivre ; il l’a également appliqué, à d’autres instants de sa vie, à suivre les transformations de son Amsterdam natal, tout aussi bien qu’à évoquer sa passion soudaine pour le jazz ou la force des rituels et des cérémonies dans des villages reculés de la République centrafricaine.
Le présent article, cependant, n’exposera qu’un portrait, juxtaposant figure d’une muse et visages multiples : celui d’une génération perdue, mise en images dans le Paris de l’après-guerre.

Né le 10 mars 1925, à Amsterdam, Ed van der Elsken jouit rapidement d’une première reconnaissance artistique auprès de l’élite avant-gardiste hollandaise. En effet, en 1949, il est admis au sein de la GKf, la plus importante association de photographes des Pays-Bas, après avoir présenté des images (...)

Christiane Passevant
Quelques moments et quelques ami.es…
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : PHOTOS… ART… MUSIQUES… VIDÉOS…
Christiane Passevant
30 avril 2017 à l’Alhambra
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : PHOTOS… ART… MUSIQUES… VIDÉOS…
Christiane Passevant
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : PHOTOS… ART… MUSIQUES… VIDÉOS…
Daniel Pinós
Canek Sánchez Guevara (éditions Métailié)… suite
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

« Il le sait, il n’y a rien de positif à attendre d’aujourd’hui. Dans des jours pareils, la vie lui semble un exercice littéraire en vain, un poème expérimental, un traité de l’inutile et du superflu, et il marche lentement, les yeux rivés au sol, avec l’envie de tomber dans le caniveau et de mourir écrasé par l’habitude ».

Tout est rayé chez le trentenaire cubain de ce roman. La vie est un disque rayé, son travail de fonctionnaire est un disque rayé, les pénuries quotidiennes de café ou de cigarettes sonnent comme un disque rayé, sa solitude est un disque rayé se répétant à l’infini. Il a pourtant eu une femme, « (...)

Christiane Passevant
Seth Tobocman (CMDE. Traduction Julien Besse)
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

Quartier en guerre

New York années 1980

Seth Tobocman (éditions CMDE)


Après avoir subi l’école formatée/compétition, la pub/consommation, l’abrutissement de la drogue et la prison, « est-il surprenant que nous devenions le reflet de notre oppresseur ? » Une question qui jaillit parmi les exclu.es, celles et ceux qui ne comptent pour rien, à qui l’on refuse la parole, l’expression, l’existence… Et pourtant dans les années 1980, les années qui marquent le retour plus que jamais à l’ordre du fric, c’est l’éveil d’une marge, celle des squats, toute une frange de la population tente de s’opposer au système des nantis, des propriétaires qui n’hésitent pas à foutre le feu aux immeubles pour le profit…

Alors les sans-abri s’organisent en tant que classe, beaucoup sont toxicomanes, « la rue produit peu de saints, mais quelques héros. »

Ronald Reagan arrive au pouvoir fin janvier 1981, la politique sécuritaire règne et les spéculations immobilières vont bon train dans le quartier populaire du Lower East Side, en plein cœur de New York. La gentrification ou comment chasser une population modeste, ou marginale, du centre ville pour (...)

Christiane Passevant
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

Belle expérience que cet endroit exemplaire qu’est La Borde où l’on n’entend pas le bruit des clés comme le souligne Philippe, animateur de l’émission « la philanthropie de l’ouvrier charpentier » sur Radio Libertaire.

Pas de clés, pas de hiérarchie, pas de division entre patients, pardon (...)

Alain Naze (la fabrique)
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

Dans ce livre, il ne s’agit pas de simplement demander pourquoi les gays sont passés à droite. D’entrée de jeu, l’auteur récuse cette inter- rogation, parce qu’elle confond le symptôme et le mal réel. Si les idées islamophobes et racistes ont pu pénétrer la dite « communauté homosexuelle », (...)

Préface de Françoise Héritier (anamosa)
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

De la Première Guerre mondiale au conflit syrien, plongée dans plus d’un siècle de violences, par le biais d’une collection de dessins d’enfants inégalée.

Ils « racontent » une réalité des conflits et des massacres, les machettes, les bombes, le sang, la destruction, l’effroi comme nous la voyons peu. « Traces » de l’horreur, ils viennent nous interroger et rappeler l’omniprésence de la guerre, pas si loin de nous.

87 millions d’enfants âgés de moins de 7 ans n’ont jamais connu autre chose que le conflit (Unicef, mars 2016).

Qu’ils soient témoins, victimes directes ou « collatérales » (mais aussi acteurs), les enfants sont exposés par millions et de plus en plus massivement aux violences de la guerre.

En plongeant le lecteur ou la lectrice dans la centaine de dessins d’enfants rassemblée ici, il s’agit ici de (...)

Dominique Éddé (la fabrique)
Article mis en ligne le 4 juillet 2017
Rubrique : LIVRES, REVUES…

« J’ai connu Edward en 1978.
Notre relation – vécue en deux temps – n’est pas le sujet de ce livre. Je n’en ferai pas non plus abstraction. J’aurais recours à ceux de nos échanges et de mes souvenirs qui éclairent d’une manière ou d’une autre son œuvre et sa vie. [...] Je ne souhaite ni nous trahir en livrant ce qui n’appartient qu’à nous, ni me brimer en censurant plus que nécessaire le bonheur et la souffrance, tous deux extrêmes, que je dois à notre rencontre. »

Dominique Eddé livre ici une lecture inédite des travaux d’Edward Said. Procédant par rapprochements, recoupements, associa- tions, pointant les relations secrètes entre l’auteur et son double, ses exercices d’admiration et ses exercices critiques, le pourfendeur de l’Orientalisme et l’atmosphère (...)

Article mis en ligne le 4 juillet 2017
dernière modification le 5 juillet 2017
Rubrique : N° 46 MAI-AOÛT 2017

[*RÉSISTANCES…RÉFLEXIONS…*]

Star Wars, une saga anticapitaliste ? Alain Musset

Le ventre des femmes de Françoise Vergés. Entretien avec l’auteure. Véronique Valentino

100 portraits contre l’État policier : l’histoire de France revisitée à l’aune de la domination policière. Véronique Valentino

Il est (...)














Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    418832 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    20024 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    158 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 09-09-2015
    avec 901 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    63 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    3 visiteurs
  • Ce site compte : 9 auteurs 170 rubriques 1402 articles 147 mots-clés 7 sites référencés
  • Dernier article paru :
    le 4 juillet 2017
    "N° 46 MAI AOÛT 2017. Sommaire"


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.4